Le Calament à grande fleurs est bien connu sur le plateau de l’Aubrac d’où son surnom « Le thé d’Aubrac ».

Cette mélisse sauvage est bien présente dans nos sous-bois du plateau Ardéchois. Réputé pour ses vertus, les anciens disaient qu’ « elle égayait l’esprit et rendait l’homme heureux ».

Déclinée en une crème glacée avec des arômes à mi-chemin entre le citron et la menthe, Dauriane notre maitre glaciaire, vous la propose  dans une version insolite et gourmande en une coupe glacée sublimée avec les myrtilles sauvages fraichement cueillies,…

Au plaisir de vous la faire découvrir!